poesie

Editorial

 Ensemble...  ;-)

Ensemble (...)

Une belle feuille de route pour "Vivre à Nans sous Sainte Anne"...

alain l.

                                                 

> J-6: Le père... Il rentrait toujours ivre et battait sa maîtresse. Deux sombres forgerons, le Vice et la Détresse, Avaient rivé la chaîne à ces deux malheureux. Cette femme était chez cet homme – c’est affreux ! – Seulement par l’effroi de coucher dans...

Derrière ce masque je me cache. Je garde au plus profond de moi mon secret, Mon secret. Tous les jours j’efface, J’efface ce que je suis. J’efface les mots trop sensibles Mots qui paraissent doux et sont durs en réalité. J’efface la douleur et j’efface...

Soleils couchants... Le soleil s'est couché ce soir dans les nuées ; Demain viendra l'orage, et le soir, et la nuit ; Puis l'aube, et ses clartés de vapeurs obstruées ; Puis les nuits, puis les jours, pas du temps qui s'enfuit ! Tous ces jours passeront...

Continent de Plastique: de l’album Le Fantôme de Léo , par Christophe Sarale, après l'orgie après le pique-nique pantagruélique l'ogre mondial et cynique a jeté dans le pacifique sa vaisselle sale et il s'en est allé en nous abandonnant un continent de...

Renaissance (...) J’ai grandi, libre et sain, comme un arbre en plein vent, L’air vif de la Comté tanna ma rude écorce Et, gonflant de santé les bourgeons de ma force, Me fit un front farouche avec un cœur d’enfant. Le malheur, paternel, a veillé sur...

Créer c'est toujours parler de l'enfance. Une photo de coquelicot sur la Communauté des Oasis Nature m'a remis en mémoire ce poème composé pour le Printemps des Poètes 2019... "Coquelicot si beau, Tu disparais d'nos champs, Est-ce à cause du glypho, Qu'épandent...

L'édition 2021 du Printemps des Poètes est terminée, mais ce poème de Federico Garcia Lorca y aurait eu sa place... La femme adultère: Je la pris près de la rivière Car je la croyais sans mari Tandis qu'elle était adultère Ce fut la Saint-Jacques la nuit...

Je t'aimerai à pleins poumons, Sans l'ombre d'une hésitation, Sans aucun doute, Goutte à goutte, À la sauvette, À bras ouverts, En long en large et en travers, De bas en haut et de haut en bas, Dans tous les sens et vice-versa... À l'envers comme à l'endroit,...

Avant-dernier Poème de cette première FRUITIÈRE POÉTIQUE VIRTUELLE du LISON... Quelques poèmes n'ont pas encore trouvé leurs VOIX... Le désir... Ne sais-tu point qu’un désir est coquin quand tes doigts s’agitent au creux de ma main. Anick Roschi le 20...

Avril... Lorsqu’un homme n’a pas d’amour, Rien du printemps ne l’intéresse ; Il voit même sans allégresse, Hirondelles, votre retour ; Et, devant vos troupes légères Qui traversent le ciel du soir, Il songe que d’aucun espoir Vous n’êtes pour lui messagères....

1 2 3 > >>