" Ce sont les rêveurs qui font changer le monde, les autres n'ont pas le temps pour ça..." (Albert Camus)

Le désir: "Avant qu'il n'y ait le monde" (...)

 

Avant qu'il n'y ait le monde...

 

Si je fais mes cils charbonneux

Et mes yeux de plus de lumière

Et mes lèvres plus écarlates,

Demandant à tous les miroirs

Si tout est comme je veux

 

Nulle vanité ! Je recherche

Le visage qui fut le mien

Avant qu'il n'y ait le monde

 

Pourquoi me dire cruelle ?

Pourquoi se croire trahi ?

Je le veux aimant ce qui fut

Avant qu'il n'y ait le monde

 

Et qu'importe si je regarde

Un homme tout comme si

C'était mon amour quand pourtant

Mon sang est demeuré froid

Et mon cœur ne bat pas plus vite

 

Pourquoi me dire cruelle ?

Pourquoi se croire trahi ?

Je le veux aimant ce qui fut

Avant qu'il n'y ait le monde

 

Mon sang est demeuré froid

Mon cœur ne bat pas plus vite

 

Qu’avant

 

Avant qu’il n’y ait le monde

 

Avant

 

Pourquoi me dire cruelle ?

Pourquoi se croire trahi ?

Je le veux aimant ce qui fut

Avant qu'il n'y ait le monde.

 

Poème de William Butler Yeats, traduit de l'anglais par Yves Bonnefoy et mis en chanson par:

Feu! Chatterton

Ce  poème est publié dans le cadre  des premières:

RENCONTRES  POÉTIQUES VIRTUELLES du Lison  et + si Affinités (...?)

 

La Photo de couverture de  cet article est l'œuvre de:

                                                             ( Cliquez sur l'image pour en savoir plus...)

Pour voir tous les Poèmes de l'édition 2021 publiés sur Vivranans:

#Le désir

Ce blog respecte la charte :

(Cliquez sur le logo pour en savoir plus...)

Les commentaires sont modérés  à posteriori cool ...

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Vivranans

Un blog libre et indépendant, un simple trait d'union pour vivre sa différence à Nans sous Sainte Anne...
Voir le profil de Vivranans sur le portail Overblog

Commenter cet article