" Ce sont les rêveurs qui font changer le monde, les autres n'ont pas le temps pour ça..." (Albert Camus)

Louis Pergaud à Nans sous Sainte Anne (1) ...

L'ENFANCE...

Le 22 janvier 1882, Louis Emile Vincent respire pour la première fois l'air de la Comté dans le petit village de BELMONT.

Son père, Elie a 30 ans, sa mère Noémie 32.

musée pergaud à belmont

L'année suivante le 18 octobre 1883, un autre fils, Lucien Amédée, complète le foyer PERGAUD.

Deux enfants solides, une mère pleine d'affection, un père instituteur qui les ouvre à la vie, leur donne le goût de la nature : la famille savoure son bonheur. Louis fera ses premiers pas dans ce petit village.

A l'affection des parents s'ajoute celle des grands-parents tout proches et tout autour d'eux, il y a les vergers, les prés, la forêt, les bêtes familières, le village au travail.

Mais en février 1889, Elie Pergaud est muté.

Instituteur de la nouvelle Ecole Laïque, il est victime du rejet de la République par la population locale...

A l'époque, la République est encore contestée, l'école publique mal acceptée, l'instituteur suspect d'un "délit d'opinion" est à la merci d'une intrigue locale, d'une simple décision administrative.

 

Toute la famille ira vivre à Nans-sous-Sainte-Anne où Elie Pergaud reçoit l'ordre de se rendre:

 

Louis Pergaud quitte donc à sept ans le berceau de sa première enfance.

Premier profond chagrin : les grands-parents s’éloignent.  Son petit coin de terre comtoise, exploré avec tant d’émerveillement, se dérobe.

Transplantée, la famille Pergaud aura du mal à s’adapter à sa nouvelle résidence.

Le père pourtant se fera quelques amis avec lesquels il passera ses temps libres à la traque des gibiers de tout poil.

La mère se liera à la receveuse des postes, Madame Chatot, dont le fils, Eugène, deviendra le meilleur camarade de Louis.

Avec lui, avec d’autres, il s’initie aux combats joyeux et endiablés nés des rencontres avec les enfants de Montmahoux, le village voisin.

                                                                       [...]

(À suivre... )

 (Voir suivant  Épisode 2 )

Je ne suis personnellement pas Historien, et n'ai nullement la prétention de l'être ni de le devenir un jour... 

Sténanais d'adoption, j'ai simplement eu la chance de pouvoir participer à la création et à la mise en ligne sur le Portail Loue Lison Furieuse,  d'un premier article consacré à Louis Pergaud,  en ayant accès à l'époque à des documents remis par  Gilbert CARREZ, le maire de Nans sous Sainte Anne à l'époque...
C'était au Point CYB de l'Association ECHEL en Juillet 2002... et le Web n'en était encore qu'à ses balbutiements à Nans sous Sainte Anne...

 

Ce nouvel article sur le même thème  rectifie des erreurs dans l'article original auquel je n'ai plus accès.
Il va évoluer, s'enrichir et se compléter au fil des jours... avec l'aide et la "super-vision" de Brice Leibundgut,
Président de l'Association des Amis de Louis  Pergaud

alain l.

 

Vous pouvez lire "De Goupil à Margot" en Ebook gratuit ici:

https://beq.ebooksgratuits.com/vents/Pergaud-Goupil.pdf

Ou écouter "La Guerre des Boutons" ici:

Article publié le Samedi 9 Janvier 2021...

Règles de Vie du  Blog  Vivranans smiley...

Merci de votre visite heart ...

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Vivranans

Un blog libre et indépendant, un simple trait d'union pour vivre sa différence à Nans sous Sainte Anne...
Voir le profil de Vivranans sur le portail Overblog

Commenter cet article